Dieu n’est pas donné !

29 décembre 2008

non rassures toi, je ne vais pas tomber dans la bondieuserie, je suis profondément laïque, oublies pas ;)

 Ceci dit la dernière frasque de dieudo né con fait le tour de l’info.   Ben oui touche pas à mon juif (même si les sionistes se font des toasts au caviar de palestiniens)  et d’ailleurs la concommitance des deux me pose question…

Ceci dit j’ai failli vomir, non à la diatribe du sieur, mais quand j’ai vu un acteur, portant l’étoile, faire l’officiant de la « grand’messe »

J’ai même cherché un deuxième degré, voire un Xième, mais nada !  et si je refuse le sytème qui m’interdit petit à petit de prononcer le mot « nègre » le mot « juif » le mot « noir » (tiens on n’interdit pas le mot blanc !)  Si je refuse le système qui m’interdit sous peine de racisme de dire qu’un black bosse mal, mais me permet de le faire pour un  banc !  je pense sincèrement que la pensée racisto-positive n’aura qu’un temps ! et la pensée unique également…  sourires

Un homme est un homme, qui peut prétendre autrement ?

Pour en revenir à « dieu pas donné » j’ai frémi en voyant l’acteur jouant le rôle du « juif », j’ai frémi en voyant ces 5.000 personnes applaudir…

Elles avaient payé pourtant !  elles étaient libres de se lever et de quitter la salle   

Dans la rubrique : J’aime pas..

24 décembre 2008

Noêl occupe probablement la première place !  « Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté » …  pffff, tu parles !  Ca dégouline de démago et de sirop de mots poisseux !

Déjà que je ne fête pas plus mon anniversaire depuis des lustres, je ne vois pas pourquoi je fêterais celui d’un gus que je ne connais pas, fut-il le messie de certains ! 

Et puis ça m’énerve de voir tous ces pères noel qui escaladent les façades, so kitch !  il y en a partout, à croire que, tels les gremlins, ils se reproduisent à chaque drache !  Et puis toutes ces maisons enrubannées de guirlandes, toutes ces loupiotes, et va-z-y que ça clignotte…   Pas très écolo ça hein !

Sans compter que sur Inter ce matin, intervieuw à répétition de mômes style : « et queske t’as demandé au père nouel ? » et le môme de débiter d’une voix aigüe et chevrotante une liste de jouets, longue comme un jour sans pain, avant d’entamer un « petit papa nouel » d’une voix de fausset ! Moi qui était heureuse que le présentateur vedette du matin, le fameux Nicolas – nan pas le nabot! l’autre – à la voix tonitruante, soit en vacances !

Et je ne te parle pas des pubs…   non, décidément, je n’aime pas noêl !  Et puis ce n’est pas mon style de faire la fête sur commande !  Vive la liberté de fêter les non-anniversaires à date indéterminée !

;)

Bardaf !

21 décembre 2008

c’est (à nouveau) l’embardée !

Ce p’tain de pays n’en fini pas de faire sa crise d’adolescence !   Leterme remet un terme à son mandat, le roi qu’à pas que ça à faire pendant les fêtes consulte à tour de bras. 

Et pendant ce temps là, pour la crise « éconimico-sociale » on fait quoi ?    nada, rien, nieks, nothing !

Bon d’un autre coté, je dois bien avouer que je trouve ça plutôt rassurant qu’on arrive, en Belgique, à obliger tout un gouvernement à démissionner pour faute grave, à savoir denni du principe élémentaire de la séparation des pouvoirs !  Ce n’est pas en Sarkozie qu’on verrait ça !  (voir l’affaire Clearstream, entre autres)  Ceci démontrerait-il par A + B la différence entre une royauté démocratique et une royale république ?  rires…   Poser la question c’est y répondre ! non ? :)

Evidemment ça va relancer la guerre linguistique !  Curieusement tous s’étaient calmés face à la crise financière.  Et là j’entends déjà re-monter les vociférations flamandes réclamant leur indépendance et les beuglements wallons prônant le rattachement à la France !  pffff   ça m’fatigue comme dirait l’autre…  

 Allez ! je ne résiste pas à vous montrer le Kroll du jour !  :)

20kroll.jpg

bon débarras !

12 décembre 2008

dec1108.jpg

dessin : Kroll

Ne faisant pas partie des 52 % de votants français qui ont élu cet énergumène, je vous avoue sans peine que j’ai craint un instant qu’il réussisse à devenir président permanent du conseil de l’Europe…

Ouf, c’est fini, il est (presque) parti !

 

Comme au théatre…

8 décembre 2008

Il y a la scène, les planches, les décors…  il y a les coulisses coté cour, coté jardin, il y a aussi les loges, invisibles du public, tout comme l’est le foyer des comédiens, cet espace clos ou chaque artiste vient demander à ses pairs si sa prestation était bonne…

Coté salle, il y a les amis, assis aux premières places… ces amis qui pourtant à la fin de la représentation se feront critiques, bien qu’ayant intimement applaudit la prestation !

Puis il y a aussi ce qu’on appelait dans le temps le « poulailler » c’est espace réservé au peuple, sous les lustres suintant la cire de chandelles, sans tapis rouge, sans sièges confortables, cet espace simplement ouvert pour faire croire au peuple qu’il pouvait participer, avoir voix au chapitre, et suprême autorisation : encenser !

Dans l’ombre le metteur en scène oeuvre !  il faut que le suspens soit total !  il faut que ce peuple, rassemblé sous les lustres, éclairé par la presse qui, ayant reçu par un « vent favorable » le résumé de l’intrigue, se révolte !

Il faut que le public soit bon, qu’il râle, se débatte et débatte ! il faut que monte la sauce de la révolte, le temps du premier et du deuxième acte !

Ensuite il sera bien temps, pour l’auteur mis en scène, de faire dire à d’autres acteurs, que rien dans la pièce proposée n’était prémédité ! que les acteurs ont pris des libertés avec le texte !  

incompréhensible,

Après tout nous ne sommes plus au théâtre !  nous sommes en république ! il y a des codes, de la communication !  les élus de la nations ne peuvent faire dans le boniment, bien qu’ils fassent par ailleurs dans le compliment !

L’acteur Morini, engagé sans l’aval des spectateur (faut-il le dire ? ) va se faire remiser par la salle et les loges dans le clan des has-been…   que voulez vous il a cru qu’en léchant la baguette du metteur en scène il s’approcherait du pouvoir…

Faut-il préciser à se triste sieur que rien ne vaut la liberté de penser ?

quand l’info se la joue parano…

7 décembre 2008

Ce matin, je savoure mon premier kawa en parcourant la presse webienne… je tombe sur un titre du site Rue89, qui, le moins qu’on puisse dire, est accrocheur :)   :   » Même fermé, votre téléphone portable peut être écouté... »

*A bon ?  Quelqu’un pourrait écouter mon phone quand il est éteint ?  A quoi ça peut bien servir d’écouter un phone qui n’a rien à dire… ? *

Note que l’idée m’a amusée toute la matinée :p

Bon tout l’article n’est pas débile.  C’est connu qu’on peut te localiser via ton gsm, même qu’on se sert pour cela de la triangulation (tu vois que je suis pas blonde ?)   Langue

Ceci dit, je suis tout a fait ignorante quant à comment fonctionne un gsm !  Mais c’est pareil pour le fer à repasser, la lessiveuse, l’ordi, la télé ou toute autre invention humaine, moi la seule chose que je demande c’est que quand je pousse sur un bouton, ça fonctionne :)  le comment du pourquoi, je m’en bats les fesses avec une pelle à gateaux !  Mais de là à croire que mon gsm éteint sert de micro d’ambiance permettant de m’espionner, bonjour la parano Cool

Reste que…   Je lis Rue89 parce que c’est un site « libre », une presse alternative, une bouffée d’oxygène dans les médias. Il y en a d’autres note !  (dont mon carnard préféré, mon siné, marianne, Mediapart…  sans compter nombre de blogs – souvent plus intéressants d’ailleurs- …)

Mais là j’ai comme un doute…   serait-ce un infiltré de l’ump qui a écrit cet article pour alimenter la parano ambiante ? 

Vais me la jouer Romanoff là !  ON NE NOUS DIT PAS TOUT !  emoticone

 

 

 

allez zou !

5 décembre 2008

j’ai signé !  et vous ?

C’est ici

qui a dit ?

5 décembre 2008

Nouveau petit jeu, à vous de trouver qui a prononcé la phrase suivante…  ;)  

 » Le pouvoir de dire non, en fait, n’existe p….  existe et le pouvoir de dire oui, non ! parce que chaque pouvoir équilibre l’autre dans un mouvement de paralysie générale »

 Réponse ici

moi perso je me la suis passée en boucle, trop fun le (p)Résident ! :)  

 

eh oui !

2 décembre 2008

3064652588db1ef485b3.jpg

Notre sinistre belge de la défense estime que les blogs sont dangereux !

Faut dire que le Môsieur Sinistre, en goguette dans un bar belge de N-Y a fait fort !  Non seulement il chantait des chansons paillardes et voulait se servir lui même derrière le comptoir, mais en plus, il a complètement discrédité la légende qui prétend que les belges tiennent la bière mieux que les irlandais !   rires

Bon note que je ne sais pas si le gus était plein de bière ou d’une autre substance, quelle qu’elle soit…

Ceci dit, d’aveu d’un de ces collaborateur, notre sinistre serait allé en grande délégation à N-Y pour assister à une réunion…  annulée avant le départ de ladite délégation.  La raison de la non-annulation du voyage ?  Certains n’avait jamais visité new-york !  (on croit rêver !)

Reste que la bar-maid – blogeuse - mentionne le non-évènement sur son blog.  (blog en néerlandais sorry ! mais vu le nombre de robots traducteurs sur la toile, vous pourrez en comprendre le sens général, sinon un mail suffit, je traduit !  :) )

Deux jours plus tard, suite à un coup de fil d’un membre de la délégation à son patron, elle se fait virer…

Jusque là, pas de quoi fouetter une chatte, la fille à du répondant.

Mais v’là-t-y pas que l’affaire remonte jusqu’au Parlement, que le Sinistre gus après s’être essayé à de pauvres dénégations et autres mensonges, n’a trouvé d’autre parade que d’accuser les blogs et les blogueurs !

Va savoir pourquoi cela m’a réveillée ?  sourires

Depuis des semaines je me tais, tant d’infos, trop de conneries, la démesure partout, en France, en Angleterre, en Belgique…  Bush et ses aveux hier, le prince du Grand Duché today, Gordon Brown avant hier, Sarko sans interruption…   et je ne te parle pas des conneries des wallons et de celles des italiens….   vrai que j’ai lâchement fermé ma gueule… 

Allez zou, je me réveille !   au fait…  Il y a un photographe dans la salle ?  :)

 

 

 

Il y a…

18 novembre 2008

ce quai de gare tous les deux mois… 

Il a y cette tension, entre nous, non pas agressive, pas pour un sou !  Cette façon qu’on a chacun de ne pas montrer à l’autre le chagrin…

Il y a nos fou-rires mélés de larmes cachées, les non-dits et les mots interdits….

Il y a aussi, la certitude que nos mains se retrouveront, que dans pas longtemps, juste le temps de laisser mourir l’année, et dès que la suivante, telle phenix renaitra de ses cendres, nous nous retrouverons…

Et quand nos mains s’aimantent dans les rues de Nantes, rien ne peut nous arriver, tu le sais…

Da Garan

 

12345...10