• Accueil
  • > La prairie d’en face…

La prairie d’en face…

Du temps où je suis arrivée ici, je parle de mon logis, j’étais en plein période noire, du style quoi que tu fasses se termine en « déboire »

Bon pas la peine de s’étendre sur le sujet, d’ailleur cela ne vaut pas la peine de parler de ces « contretemps »  sourires…   Après tout l’important n’est-il pas de retrouver le plaisir de rire ?

Bref ! 

A l’époque, j’ai choisi mon logement – oui j’ai la chance de pouvoir choisir, je sais ! - j’ai choisi parce qu’il est dans une mini rue, une de ces rues qui ne mène à rien, enfin si, elle mène à un lieu dit, un pont brulé traversant un canal suicidé.   Je l’ai choisi aussi, parce qu’en face, il y a une prairie !  une vraie !  comme du temps de mon enfance, une prairie pleine de fleurs sauvages, de ronces et d’orties !  Même que jusqu’avant la canicule de je ne sais plus quelle année, il y poussait des genêts !   sourires

Le vieux paysan tout croqué, tout penché, proprio de ladite prairie l’a louée jusqu’à l’année dernière aux forains.   De mai à octobre les poneys gambadaient.  Tu sais ?  ces poneys de foire, qui tournent en rond, des enfants sur le dos.   Et là, je te promet que c’était spectacle !  des galops, des pauses « herbe grasse », des calins, de ceux ôù tu vois les équins se mordiller le cou, des arrivées au grand trot aussi, quand j’aparaissais quelques tranches de pain sec dans la main….

Et là, la cloture a disparu…   plus de barbelé, plus de fil électrique…   (ça va me manquer, tiens !  de ne plus me prendre du jus dans le bras en offrant du sucre aux dadas ! ) 

Sans compter que même sous le gel ambiant, la prairie est devenue et reste de couleur orange !  (fait entre -7 et -2 ici)

Il paraît que le vieux paysan à vendu son bien.   Je ne peux lui jeter la pierre.   La prairie a été cédée à une entreprise qui produit du gazon en rouleaux…   vi.  rien à dire…

Sauf que moi, j’aime regarder l’herbe semée, grandir et pousser…  mais pas comme ça !

 

 

 

4 Réponses à “La prairie d’en face…”

  1. Dauphin Bleu dit :

    BLOAVEZ MAD
    Bouchou Trouz
    ;-)

  2. B. dit :

    Bloavez mad, et plein de bouchiks !

  3. Caly dit :

    bloavez mad à vous !!!

    bises tendresse !

  4. samihweb dit :

    Très bon article merci beaucoup ! ;)

Laisser un commentaire