• Accueil
  • > Archives pour septembre 2008

Archive pour septembre 2008

rupture…

Mardi 30 septembre 2008

vi paraît que ce soir c’est la fête, la fête de rupture du jeûne…

En fait j’en suis certaine…

Comment je le sais ?  nan pas par la presse, par via internet ! non, je le sais d’abord et avant tout parce que je m’interrèsse à tout et particulièrement à ce qui risque de me faire mousser, passer un mauvais quart d’heure et stresser à mort !

Donc c’est la fête et la rupture du jeûne…  Résultat ?  J’ai un gars qui a pris les devants et est en congé maladie, pour cause de mal au dos, depuis vendredi passé jusqu’à et y compris ce soir….  demain il reprend : « t’inquiètes, Madame, chez nous ont boit pas pendant la fête ! je serai là » qu’il m’a répondu today quand je lui ai demandé s’il rempilait domani…

J’en ai un autre qui s’est découvert un gros mal au ventre ce matin….   Quand je lui ais demandé : une indigestion ?  Il m’a bêtement répondu : oui je crois, je serai là demain, je vous assure…

Evidemment les autres qui m’ont demandé congé et à qui je l’ai refusé (pas par sadisme hein, mais là on est en grosse période) ils m’ont prévenu que l’année prochaine ils sauraient comment faire….  ben voyons !

Je te promet toi qui me lis, que j’en ai marre qu’ils me prennent pour une blonde !  rires…

Ils ne se rendent même pas compte qu’ils s’enterrent tous seuls ces gamins !   Ah oui je sais, certains petits malins vont me dire que leur religion mérite autant de respect que la catholique et que la rupture de jeûne devrait elle aussi être fériée…  Après tous ne sont-ils pas aussi nombreux que les cathos en belgique ?

Ben oui, moi j’ai rien contre !   D’ailleurs rien ne me fait plus chier que les fériés religieux…  lundi de paques, lundi de pentecote et autre jeudi d’ascension, pour moi tu peux fouttre le tout à la poubelle, tu y ajoutes le 15 août et la noël (pour faire le poids) et tu remplace le tout par des jours à prendre librement ! Elle serait pas plus belle la vie ?

Ceci dit, le problème est autrement plus profond que ça.   Plus moyen de faire une remarque à un de mes gars issu du maghreb sans me faire traiter de raciste.  Ca fatigue…

Ce soir encore je parle à Karim (engagé depuis 4 ans, d’abord en tant que magasinier, puis ayant passé son permis camion, devenu chauffeur)  et moi de lui demander :

- Karim, quand tu n’es pas en mission « camion », tu ne trouves pas normal d’aider au tri ? »

- lui : non, je ne suis pas payé au tarif « magasinier », je touche presque 1 euro de moins de l’heure, donc pas question »

- moi :  heu, Karim, tu touches ta prime RGPT en tant que chauffeur et au total tu gagnes plus que les magasiniers »

-lui : rien à fouttre !

- moi :  donc tu trouves anormal de bosser pour soi-disant 1 euro de moins de l’heure, mais tu trouves normal que le boss te paie entre une et deux heures par jour à ne rien faire ?

- lui : j’ai mal au dos….  et à la tête….

 

Et là tu vois, après l’épisode Driss, et celui de Fouad, Fahkr et Karim, je sais que je vais mettre du temps, quitte à me faire traiter de raciste, à engager un gars de là-bas…

Si un de leur Imam passe par ici, qu’il me contacte, je lui raconterai les dégâts que vont subir ses p’tits gars, s’ils continuent à tenir leurs discours à la con ! 

 

 

Bonne nouvelle !

Lundi 29 septembre 2008

h2012753511222587519.jpg

On se sent mieux là non ?

Non ???

Indeci

NON !

emoticone

pensée fugace…

Dimanche 28 septembre 2008

Suis énervée ce soir, rien à voir avec ce qui suit…

une pub a la télé : « avec actimel soutenez l’institut Pasteur »

Tiens qu’est-ce a dire ? que l’institut Pasteur pasteurise l’actimel ? Ou que Danone se sert d’un nom illustre pour vendre sa merde ?

Allez Bonnes Gens, cessez de vous lever pour Danette, passez le rayon, y a rien a voir, sauf des pots à moins 10% de contenu, pour un max de contenant, et moi je ne me contient plus, je leur dis  »merde » ouvertement !  

 

oO°~°Oo

 

Mémoire courte…

Vendredi 26 septembre 2008

1ensembletout10908.jpg

J’entend et j’écoute… 

Semblerait que tout à coup le (p)Résident s’aperçoit (enfin) qu’il y a crise financière, selon lui « subite »

Vrai qu’il ne nous prend pas pour des cons !

Comme si du temps ou il était candidat ce n’était pas en gestation !  

Sinon, pourquoi le slogan « j’irai chercher la croissance avec les dents » ?

Vrai qu’il a les dents longues le (p)Résident, et certains la mémoire courte !  

(Crédit photo : Bruno Leneveu)

oO°~°Oo

Séquence souvenirs

Vendredi 19 septembre 2008

photocalypapy001.jpg

Il était homme de terre, fils de paysan flamand.  Il avait le bon sens et la logique de ceux qui ont les champs pour océans.  Il était tétu, voire entété, un peu bourru et souvent indifférent.  Il se pronait mécréant, mangeant du curé à chaque repas.  Il dégustait le patronat en dessert….  sourires

Il aimait sa terre, adorait ses pigeons…  il participait aux concours colombophilesIl et tuait les chats qui s’attaquaient à ses volatiles…

L’été il m’emmenait en promenade dans les champs…  il fouttait le feu aux talus.  Il me disait : c’est pour tuer les bestioles dont tu as peur.  J’ai mis longtemps à comprendre que je n’avais aucun rôle dans l’histoire du feu…

Pourtant quand je lui ai montré toute fière le doryphore que j’avais trouvé et amené dans son champs de patates (j’avais 4 ans hein ! ) croyant que c’était une coccinelle, il a rit aux éclats…

Il était ma seule vraie référence, aussi de par son intrangisance…  quand du haut de mes 5 ans après avoir vu un film débile, j’avais décidé de devenir « bonne soeur » et que je me promenais toute la sainte journée les mains jointes et un voile sur la tête, c’est lui qui m’a remis les neurones en place..  sourires

Il était gourmand aussi, adorait les bonbons, les frittes et les moules…  Il avait horreur des menteurs, des spéculateurs et des branleurs…

Il a fait des tas de métier, il avait des mains en or, mais un caractère de chien.  Il a travaillé un temps à la Sabena (compagnie aérienne belge d’exploitation et de navigation aérienne).  Quand le patronat a annoncé une diminution de 20% de salaire pour soi-disant sauvegarder l’emploi, il leur a fait un doigt d’honneur ! 

Il m’appellait « mon petit parrain »…. 

Et moi là ce soir, trente ans après son départ…   j’ai envie de pleurer, mais aussi, je sais que sans lui, ma génitrice m’aurait détruite et que mon père aurait continué son travail de sappe…

Il aimait son jardin, ardorait ses pigeons…  moi ?  il était mon rempart….

Po-si-ti-vons !

Mardi 16 septembre 2008

Après nous avoir bassiné depuis quelques années avec la discrimination « positive »…

C’est vrai quoi ! tant qu’à discriminer, tirons le bon grain de l’ivraie, ne permettons pas à ces sans papiers, ces sang-mêlé de s’immiscer, voire de s’imposer dans notre belle, si belle société!  Donnons nous bonne conscience, discriminons mais positivement !  s’il vous plaît !!!  Au diable le gus au potentiel d’éboueur, bienvenue à l’ingénieur, tant pis pour la victime de régimes totalitaires, après tout les charters sont fait pour les reconduire là-bas…    vi « là-bas » l’expression mérite qu’on s’y attarde….  (et j’y reviendrai ! )

Et  v’là que maintenant le (p)Résident* nous englue dans une notion de même style… LAICITE POSITIVE !

Ben là je rentre de vacances, j’ai l’esprit en l’état, mais si quelqu’un dans la salle pouvait me donner un exemple de laïcité négative, ça m’aiderait à écrire mon prochain billet !

 

ps :  J’affirme ici, haut et fort, que les infos prédisant la  météo nous mentent ! il a fait super beau en Bretagne les 5 derniers jours ! je ne vais pas me la jouer parano et y voir encore une manoeuvre à la Nabot, mais vu que la région a voté plutot à gauche…      Clin doeil

 

Message perso

Dimanche 14 septembre 2008

 

gentildauphin.jpg

 

.

Bon Anniversaire !!!

 

ps : Tant de choses à te dire, mais à quoi bon les écrire, vu que tu sais (et puis les mots s’usent…  rires)  Clin doeil

 

Radio

Mercredi 10 septembre 2008

vi j’ai oublié d’ajouter le lien ici : mon radio-blog c’est ….

Oh non, rassures-toi, passager, mon radio blog c’est mes mots d’écrits-vaine dits par mon Il sur fond musical…..  

Vivement que revienne le temps ou j’aurai à nouveau le coeur à écrire….    même si c’est nul, même si c’est naze j’en ai un tel besoin…

 

oO°~°Oo

 

 

 

 

echec…

Mardi 9 septembre 2008

Et voilà…  je vous en parlais

Driss a persisté, il m’a bassinée, harcelée, promis, juré qu’il allait le prester son préavis s’il le recevait…

Et j’avais beau dire que vu son métier, chauffeur permis C, il n’aurait pas de mal à en retrouver du boulot, qu’il devait assumer ses décisions…  mais non, rien à faire, il persistait à vouloir recevoir son préavis (sous-entendu pouvoir profiter du chomage)…

De guerre lasse, et vu le bordel qu’il mettait dans mes équipes, ayant obtenu promesse que le préavis serait entièrement et convenablement presté, je suis intervenue auprès de la direction…  Et le préavis a été donné…

Le jour où il a reçu le courrier, le gars m’a fait parvenir un certificat médical…  15 jours …    Ensuite il est revenu au boulot, me tendant, hilare, un certificat justifiant qu’il ne pouvait pas exécuter de « travail lourd »…

Ensuite il a prit ses congés, il est reparti au pays, 4 semaines…  Naïve j’imaginais qu’il reviendrait requinqué, capable d’assumer et d’assurer son choix, mais non….  harcèlement encore pour ne pas prester le solde de son préavis, je le retourvais à chaque instant assis sur une pile de palette en train de smser pendant que ces collègues bossaient, et cerise sur le gateau harangant ses collègues pour en fouttre le moins possible…

Bref, quand la coupe est pleine elle n’est plus à remplir !     Le gars en question a reçu, vendredi dernier, un courrier expliquant l’historique de son départ (ce qui va forcément le mettre en carence de jours au chomage) et lui réclamant la presque centaine d’heures non prestées qu’il aura forcément à rembourser…

Et vers 16 heures, today,  le premier coup de fil de sa part…  manifestement il a reçu le courrier, il râle, il me demande (encore) d’intervenir…  devant mon refut il s’énerve, me traite de tous les noms d’oiseaux…   comme d’hab (vi c’est une habitude chez lui de péter un câble) je le préviens que s’il ne se calme pas, je raccroche, mais aussi que je ne décrocherai plus…  

Promesse tenue je n’ai plus décroché, je n’en suis pour l’instant qu’à 25 appels en absences….  

quand je te dis qu’ils me tuent….

 

 

 

Bonne question…

Dimanche 7 septembre 2008

P.P. me demande dans un commentaire sur le billet précédent : 

Chère Caly,
Question que j’hésite à vous poser depuis un moment….
Montesquieu demandait ” Comment peu-on être persan ? ”
Moi je me demande, tout belgophile sincère que je suis , (ouais, honnêtement, plutôt tout wallonphile …) non pas, comment peut-on être belge, mais plus simplement, comment l’est-on ?

Vaste question même :)

Je porte un regard amusé, voire ironique, sur ce hasard qui me fit naître au pays de Magritte…   Honnêtement je ne sais pas comment c’est « d’être » belge.  Je me sens plus « bruxelloise expatriée » que belge (j’habite pour l’instant en région flamande) et surtout plus Celte ou univers’Elle qu’autre chose…  sourires

Mes doubles racines sont bien évidemment cause de mon retrait par rapport à ce qui se passe actuellement ici.  D’ailleurs, c’est marrant que je vous réponde en ce dimanche de « Gordel » (ceinture) pour les flamands et de  »Bretelle » pour les francophones.  (Il drache, ça tombe bien, ça calmera leurs ardeurs à tous ! gniark ! :) )  Pour tout dire, les complexes des flamands vis à vis de leur passé me gonfle, le mépris qu’affichent les francophones vis à vis de certaines revendications flamandes me tue.   Difficile dans ces conditions de se sentir belge, n’est-il pas ?

Pourtant, à bien y regarder, je suis fière d’être de ce pays.  Aussi.  Parce que depuis 1830 ce pays est un véritable laboratoire, une éprouvette, et que si  »vu d’ailleurs » toutes nos histoires et conflits peuvent paraître loufoques (et elles/ils le sont) ce pays à aussi, en 178 ans de vie, réussi à mettre en place des systèmes politiques et sociaux à nuls autres pareils…   je ne vous citerai pour exemple que nos lois en matière d’accompagnement en fin de vie, d’allègement du temps de carrière…  J’ai même écouté avec attention ce matin sur france inter, une émission qui parlait de la « médiation » possible en Belgique entre victime et coupables condamnés…   Oui je vous le dis je suis parfois fière de ce pays…

Pourtant déchirée aussi…  si être belge c’est devoir choisir son camps entre les adeptes de vondel et ceux de voltaire, je refuse, oui je refuse de participer à cette lapidation de mon identité.  Je suis plurielle, pluri-Elle et j’entend bien le rester! n’en déplaise à certains… 

Bref, à votre question cher P.P.  comment est-on belge ? je répond que pour ma part, je ne sais pas…  pour l’instant je ne le suis pas…  ou si peu…  sourires

magritte.jpg

 

Mais dites-moi P.P…  comment est-on français ? Rire

   

 

12